Photo CHUB
FRNLEN

>>Le travail social au sein des différents services : Urgences

« La vie est faite d’imprévus, il fallait le prévoir » (Charles Bernard)

Le service des Urgences reçoit quotidiennement un nombre de patients important. La proportion de patients précarisés est considérable. L’action du service social s’inscrit dans un service de première ligne appelé à agir rapidement et efficacement.
Le travailleur social joue un rôle primordial afin que tous les patients soient admis. Il met en œuvre les procédures prévues pour couvrir les coûts de soin de santé de ceux qui ne savent pas y faire face (mutuelle, cpas, aide médicale urgente…).

Souvent l’acte médical nécessaire ne doit pas être réalisé en urgence. Certaines demandes ne sont pas du ressort exclusif du médical. Une fois le diagnostic établi, le travailleur social réoriente ce qui est « ressenti » comme une urgence médicale vers le service compétent. Offrir aux patients les soins adéquats, au bon moment, au bon endroit et avec les bons moyens tout en s’assurant de la continuité à l’intérieur du circuit de soins. La continuité des soins visant à offrir aux patients des soins cohérents en terme de temps et de lieu doit favoriser le décloisonnement et les collaborations entre les différents niveaux de soins. Le travailleur social des urgences connaît et travaille en étroite collaboration avec l’institution et avec l’ensemble du réseau social et de soins.

En dehors de ces taches liées à l’accessibilité et à l’orientation, le travailleur social effectue des interventions dans des domaines extrêmement variés (écoute et décodage de la demande, placements, fermeture de domicile, accueil et soutien de l’entourage…).

>>En savoir plus sur le service social.