Photo CHUB
FRNLEN

>>Manuel de l'anticoagulé : les règles d’or du patient anticoagulé

Anticoagulé

01 | Le traitement anticoagulant oral doit être ajusté uniquement par un médecin spécialiste en la matière, grâce à la réalisation d’un contrôle sanguin qui détermine le temps de coagulation.

02 | Le patient ne doit pas régler sa dose d’anticoagulant seul s’il n’a pas été formé pour la pratique de l’autoajustement.

03 | La tension artérielle doit être équilibrée par le médecin.

04 | Vous ne devez  pas prendre de nouveaux médicaments sans avoir consulté votre médecin, au cas où ce médicament interférerait avec l’anticoagulant oral.

05 | L’anticoagulant doit toujours être pris à la même heure, afin de créer une habitude.

06 | Il est totalement contre indiqué de procéder à des injections intramusculaires car elles peuvent s’accompagner d’hématomes. Ceux-ci peuvent passer inaperçus et, dans le cas par exemple d’injection dans la fesse, provoquer une paralysie crurale ou sciatique.

07 | En cas de diarrhée, il ne faut prendre ni sulfamidés ni néomycine.

08 | Si on remarque un écoulement de sang ou si des hématomes apparaissent sans raison évidente, vous devez faire un contrôle du niveau d’anticoagulation avant la date prévue.

09 | Si les selles sont noires, pâteuses et molles, vous devez faire un bilan complémentaire urgent.

10 | Vous ne devez prendre, ni de l’aspirine, ni d’anti-inflammatoire. Il vaut mieux avoir du paracétamol ou un autre médicament contre la douleur recommandé par le médecin.

>>Manuel de l'anticoagulé : sommaire.