Photo CHUB
FRNLEN

>>Prévenir les escarres

Détecter le patient à risque

Tous les patients sont susceptibles de développer des escarres s’ils restent trop longtemps dans la même position sur un matelas non adapté.
Certains patients sont plus à risque que d’autres :

  • trop de poids
  • pas assez de poids
  • le diabète
  • les problèmes circulatoires
  • les pertes de sensibilité (paralysie)
  • les pertes de mobilité (paralysie)
  • ...

Utiliser du matériel de prévention

L’utilisation de matériel de prévention va permettre de réduire la pression et de diminuer le risque de développement des plaies : matelas, coussins, surmatelas, ... adaptés au patient et à son risque.

Lever la pression = positionner et mobiliser

« On peut mettre ce que l'on veut sur une escarre, sauf le malade » (R. Vilain)

Mobiliser le patient fréquemment permettra de varier ces points de pressionMobiliser le patient fréquemment permettra de varier ces points de pressionLa pression est le facteur le plus important dans le développement des escarres.
Positionner le patient au lit permettra d’éviter la compression de zones fragilisées et ou à risque. Mobiliser le patient fréquemment permettra de varier ces points de pression (= alternance de position).

Inspecter les points de pression

Surveiller les signes alarmants : douleur et rougeur

Au moment du changement de position et chaque fois que possible.
Demander à la famille de surveiller les signes alarmants : douleur et rougeur.

Comment positionner le patient dans son lit ?|Comment positionner le patient au fauteuil ?

>>Les escarres : comprendre, prévenir, soigner.


Comment positionner le patient dans son lit ?

Decubitus semi-latéral Decubitus latéral à 30°
Decubitus dorsal

^

Comment positionner le patient au fauteuil ?

Position assise semi-inclinée

^

... Soigner les escarres