Photo CHUB
FRNLEN

>>Fibromes : examens et mises au point

Examen clinique|Frottis|Echographie utérine 2D|Echographie 3D|Hystéro-sonographie|RMN|Examens obsolètes

>>Centre du fibrome.


Frottis vaginal
Frottis vaginal

1. Examen clinique

Au cours d'une consultation, lorsque votre médecin vous examine par toucher vaginal il va sentir une ou des masses fermes, de consistance plus ou moins élastique, solidaires de l'utérus. Contrairement aux masses venant des ovaires aucun sillon ne les sépare de l’utérus.

2. Les frottis

Ces frottis sont réalisés lors de la consultation par votre gynécologue. Leur but est de rechercher des anomalies au niveau des cellulles du col, ces anomalies pouvant parfois provoquer des saignements.
Votre médecin passe un écouvillon au niveau du col, place les cellules sur une lame, cette dernière est examinée au microscope par un médecin spécialiste.

^

3. Echographie de l'utérus en deux dimensions

Les échographies doivent être réalisées en respectant certaines conditions techniques et en utilisant deux sondes, abdominale et vaginale :

  • La sonde abdominale est indispensable pour l'étude des fibromes qui se développent vers le nombril.
  • La sonde endo-vaginale permet le repérage des fibromes localisés vers le bas et aussi l’examen des autres parties de l’appareil génital : l'endomètre et les ovaires.

Lors de l’examen échographique les paramètres suivants doivent être précisés :

  • Taille (volume) afin de suivre l’évolution dans le temps et de prévoir l’importance de la chirurgie.
  • Localisation précise : afin de connaître les répercussions sur la fertilité, les possibilité de traitement hystéroscopique, les difficultés opératoires prévisibles.
  • La vascularisation intratumorale.
  • Aspects particuliers : nécrobiose, accouchement par le col.
Fibrome et utérus
Fibrome et utérus
Fibrome et utérus
Fibrome et utérus
Fibrome et utérus avec étude de la vascularisation : le sang artériel est en rouge, veineux en bleu
Idem avec étude de la vascularisation

L’utilisation d’un Doppler associé à l’échographie est indispensable pour établir une carte des vaisseaux qui irriguent le fibrome et leur potentiel de croissance.

Analyse Doppler

L'analyse Doppler renseigne sur le nombre de vaisseaux et l'importance du flux sanguin. Plus le flux est grand plus le risque de croissance du fibrome est important.

^

4. Echographie de l'utérus en trois dimensions

L’échographie tri-dimensionnelle (ECHO 3D) permet de visuliser en trois dimensions les organes étudiés. Pour ce faire un ordinateur spécifique, intégré à l'appareil d'échographie, intègre les images acquises dans différents plans et reconstruit une image électronique de synthèse en trois dimensions.

L'ECHO 3D peut être utile pour le diagnostic différentiel :

  • Entre fibromes et l’adénomyose.
  • Lors de conditions de réalisation d’examen difficile (obésité, antécédents de chirurgie abdominale).
Fibrome en 2D
Fibrome en 2D
Fibrome en 3D
Fibrome en 3D

^

5. Hystéro-sonographie

La cavité endométriale est normalement virtuelle, c'est-à-dire que ses parois sont accolées l'un à l'autre, ce qui diminue la qualité de la vision en échographie.

HySo

L’injection de sérum physiologique dans la cavité endométriale (saline infusion sonography = sis) permet de la dilater et de mieux voir la forme, les contours et les structures endocavitaires. L’endomètre peut alors être visualisé dans son entièreté.

Echographie normale
Echographie normale
Après hystéro-sonographie (HySo)
Echographie après HySo

^

6. La résonance magnétique nucléaire

La RMN fournit le meilleur contraste entre tissu fibromateux et tissu utérin normal. Elle est donc, à l'heure actuelle, l'outil de référence pour l'imagerie des fibromes.

^

7. Examens obsolètes : le CT scanner et l’hystérographie

Ces deux examens n’ont plus d’indication à l’heure actuelle.

^