Photo CHUB
FRNLEN

>>Cancer du sein : reconstruction et chirurgie oncoplastique

Une brochure du Centre Multidisciplinaire du seinLe sein est intimement associé à la féminité, la sensualité et l'estime de soi.

L'exérèse partielle ou totale d'un sein est une épreuve difficile, ressentie comme une mutilation, une diminution de sa propre valeur, de sa féminité, un sentiment de culpabilité, de honte, une peur de l'abandon, de la récidive.

Ce qu'il faut savoir

Actuellement, la reconstruction mammaire est accessible à toute patiente opérée d'un cancer du sein. Plusieurs techniques existent et le choix est discuté en fonction des souhaits et de la morphologie de la patiente, ainsi que de l'état local du site de mastectomie. Grâce à l'action combinée du sénologue et du chirurgien plasticien, la reconstruction mammaire peut, dans certains cas, être planifiée dans le même temps opératoire que la mastectomie ; il s'agit alors d'une reconstruction mammaire immédiate.

La crainte que la reconstruction mammaire augmente le risque de récidive n'est pas fondée. La détection précoce d'une récidive n'est pas perturbée par la reconstruction.

>>Télécharger cette brochure au format imprimablePDF ou en savoir plus sur : la clinique du sein / le service de Chirurgie plastique.