Photo CHUB
FRNLEN

>>Paul Sivadon (1906-1992)

Dr Paul Sivadon

Paul Sivadon, chef de clinique à la Faculté de Paris et psychiatre des Hôpitaux de Paris, fut aussi professeur de psychiatrie et de psychologie médicale à l'Université Libre de Bruxelles.

Dès 1929, il s'est intéressé à la question institutionnelle et aux psychoses. Libre de toute affiliation, il s'est inspiré du behaviorisme et de la psychanalyse. Il a développé les approches relationnelles en institution et a été l'un des premiers à s'intéresser concrètement aux questions spatiales et architecturale pour les institutions de soins psychiatriques. Il a participé à la mise en place d'un lien humain entre le soignant et le soigné au sein des hôpitaux psychiatriques.

Il a fondé, en 1948, l'association "l’Élan retrouvé", dont le but premier était de combler l’absence d’institutions de relais à l’hospitalisation de longue durée et de soigner la majorité des personnes dans la cité. Son objectif statutaire était de favoriser la réinsertion et la réadaptation des malades et handicapés psychiques. L’association a été reconnue d’utilité publique par décret du 14 décembre 1956.

Psychiatre de renom, conseiller à l'OMS dans l'unité "Architecture et santé mentale", Paul Sivadon avait par ailleurs décidé d'ouvrir largement les espaces dédicacés aux soins des patients psychiatriques, pour que la connotation d'enfermement soit abandonnée. S'étant vu confier la réalisation d'un réseau d'établissements hors norme fondé sur un modèle expérimental de psychiatrie sociale, il établit le plan qui permit la création, en 1956, de l'hôpital psychiatrique de La Verrière (France), rebaptisé Institut Marcel Rivière en 1960. Dans cet établissement, les clés et serrures sont remplacées par un personnel foisonnant. Aux services médicaux s'ajoutent de nombreuses infrastructures socio-culturelles et sportives, qui jouent un rôle de premier plan dans le programme thérapeutique.

Appelé en 1958 à la chaire de psychiatrie de l'ULB, pour un domaine en pleine révolution, le Professeur Paul Sivadon enseigna à l'Institut de Psychiatrie de l'hôpital Brugmann.

Paul Sivadon est aussi le frère de la célèbre résistante Jane Sivadon.

Les bâtiments psychiatriques (H) et l'hôpital de jour psychiatrique du site Horta portent son nom.

>>En savoir plus sur l'histoire du CHU Brugmann.