Photo CHUB
FRNLEN

>>Anatomie pathologique et cytogénétique

Le laboratoire d'Anatomie pathologiqueAnalyser...

Le laboratoire d'Anatomie pathologique centralise, sur le site Horta, les pièces opératoires et les prélèvements biopsiques issus de ce campus, du site Brien et de l’Hôpital des Enfants.

Souvent méconnu des patients, ce service essentiel au fonctionnement de l'hôpital analyse les tissus prélevés pour confirmer ou définir la nature de maladies (infections, tumeurs bénignes, cancers, etc.), et en rechercher la cause.

Certifié ISO 9001 : 2008, le laboratoire dispose de diverses techniques d'examen anatomo-pathologique : examens macroscopiques et microscopiques, colorations immuno-histochimiques, immunofluorescence et microscopie électronique.

Le laboratoire d'Anatomie pathologique du CHU Brugmann fait montre d'une pratique générale importante, avec des secteurs de pathologies gynéco-obstétricale et gastro-entérologique très actifs.
Il est aussi spécialisé en pathologies pédiatrique et fœtale, rénale, hépatique, cardio-vasculaire, neurologique et neuromusculaire.
Il est en outre reconnu en tant que Centre de Référence pour Pathologie Neuromusculaire (CHU Brugmann – ULB)

Biobanque

Le CHU Brugmann participe au Plan Cancer (Action 27) au travers de sa  « tumorothèque », une biobanque conservant des échantillons tumoraux anonymisés qui sont mis à disposition pour la recherche scientifique.

Les chercheurs peuvent avoir accès aux échantillons de cette biobanque, située au sein du laboratoire d’Anatomopathologie, via une plateforme fédérale, la Belgian Virtual Tumourbank (BVT) et via une plateforme communautaire, la Biothèque Wallonie Bruxelles (BWB). Via sa participation à la BWB et au BVT, la tumorothèque du CHU Brugmann fait aussi partie du réseau BBMRI-ERIC qui aide à coordonner les différentes initiatives européennes de biobanking.

Cytogénétique

Le laboratoire de Cytogénétique regroupe les analyses chromosomiques provenant du site Horta, de l’HUDERF et de divers hôpitaux du réseau IRIS ou encore d’hôpitaux extérieurs.

Ce laboratoire élabore des cultures tissulaires, des caryotypes (formule chromosomique d'un individu) et des techniques d’hybridisation in situ (FISH) afin de mettre au point des maladies héréditaires ou afin de rechercher des anomalies chromosomiques spécifiques associées à certains cancers.

Ces analyses peuvent aussi servir au diagnostic prénatal, postnatal ou préimplantatoire (dans le cas d'une fécondation in vitro).