Photo CHUB
FRNLEN

>>Neurologie et revalidation neurologique

Chef du département de Neurologie – Revalidation neurologique : Dr Bernard DACHY

Neurologie

La clinique de Neurologie assure le diagnostic et le traitement au stade aigu des affections neurologiques et musculaires.
Son activité s'étend de la prise en charge du patient épileptique ou migraineux à celle des malades souffrant de sclérose en plaques, d'Alzheimer ou de Parkinson, en passant par le neuromonitoring.

Neuro-revalidation

Revalidation neurologique

Le service de Revalidation neurologique, créé sur le site Horta au début des années septante, dispose de 55 lits agréé.
Il prend en charge après le stade aigu des patients atteints d'affections neurologiques et plus particulièrement des patients cérébro-lésés (vasculaires, traumatiques,...). Il s'agit le plus souvent de malades présentant une hémiplégie, une aphasie ou d'autres troubles cognitifs. Le service accueille aussi des patients externes.

Le processus de réadaption est le fruit du travail d'une équipe pluridisciplinaire composée de kinésithérapeutes, d'ergothérapeutes, de logopèdes, de psychologues, d'infirmières et de médecins spécialistes en réadaptation des handicapés neurologiques et locomoteurs (notamment en collaboration avec la clinique de Médecine Physique et Réadaptation) :

  • La kinésithérapie de l'hémiplégique présente deux facettes complémentaires. La première consiste en une rééducation du mouvement au moyen de techniques spécifiques tandis que la seconde s'intéresse plus à la récupération de la fonction.
  • L'ergothérapie a pour but de permettre au malade de retrouver un niveau de fonctionnement optimal dans sa vie quotidienne. Ce but peut être atteint par le biais d'activités concrètes adaptées au déficit du patient.
  • La logopédie a pour but la rééducation des patients présentant des troubles du langage (aphasie) et de la parole (dysarthrie). Sont également pris en charge les troubles de la déglutition et de la voix.
  • La neuropsychologie s'attache à analyser les différentes fonctions mentales et leurs perturbations au moyen de batteries de tests. La méthodologie psychoneurologique évolue actuellement vers des évaluations dites "cognitives" dans lesquelles les troubles du patient sont analysés sur base d'un modèle théorique du traitement de l'information.

Quelle que soit la discipline concernée, il convient dans un premier temps d'effectuer une évaluation précise de la nature et de la gravité des troubles que présente le malade afin de lui proposer une prise en charge rééducative adaptée. Des bilans divers et complémentaires sont donc réalisés, ils seront ensuite répétés afin de pouvoir juger de l'aspect évolutif.

En règle générale, notre attitude consiste à prendre en charge les malades le plus tôt possible après l'apparition de leur pathologie neurologique. De ce fait, l'équipe de nursing est particulièrement sensibilisée à la prévention de complications fréquentes chez les malades ayant une mobilité réduite (escarres, thromboses veineuses profondes, etc.).

Le service assure une consultation qui permet un suivi des malades ayant été pris en rééducation précédemment, et qui accueille aussi des malades neurologiques présentant fréquemment des troubles cognitifs. L'importance de ces derniers a d'ailleurs conduit à organiser une consultation spécialisée de la mémoire (mise au point et traitement des troubles mnésiques), la plainte amnésique étant un symptome très fréquent chez les sujets d'âge croissant.

Stroke Unit

Conscients du fléau que constituent, pour une large partie de la population, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), la clinique de Neurologie et le service de Revalidation neurologique développent aussi des programmes de diagnostic et de traitement particuliers dans ce domaine.
Une approche pluridisciplinaire (Stroke Unit), avec la collaboration du service des Urgences, de la clinique de Chirurgie vasculaire et du service d'Imagerie médicale a été mise au point, permettant la prise en charge au stade initial des AVC, dès les premiers symptômes.

Neurophysiologie

L'unité de diagnostic neurophysiologique spécialisée explore les déficits sensitifs, visuels ou auditifs, les fonctions cognitives, la voie motrice centrale, les troubles de l’équilibre... La spécificité des pathologies rencontrées a entraîné le développement d'un secteur technique permettant d'affiner la mise au point et le suivi des patients au moyen de techniques d'électrophysiologie clinique (EMG, potentiels évoqués toutes modalités, stimulation magnétique corticale, équitest, électrorétinogramme, audiométrie, posturographie dynamique, cartographie EEG, électroneurographie périphérique, etc.). Certaines de ces techniques nécessitent un matériel de pointe et des compétences extrêmement spécifiques. De ce fait, le recrutement des malades susceptibles de bénéficier de ces diverses techniques dépasse largement le cadre des patients spécifiquement pris en charge en rééducation dans le service.

Cerveau humain

Activité pédagogique

L'activité pédagogique au sein du service est importante puisque le service est reconnu service de stage dans de nombreuses disciplines. Il accueille ainsi des élèves médecins, des médecins en voie de spécialisation en logie ou en réadaptation, des étudiants en logopédie issus des écoles de logopédie ou de la licence inter-universitaire en logopédie ULB-UCL, des étudiants de la licence en psychologie de l'ULB, de futurs kinésithérapeutes de niveau A1 ou universitaire, de futurs ergothérapeutes, des élèves infirmières et de futures assistantes sociales.
Le service organise aussi des séminaires hebdomadaires, l'un d'entre eux étant mensuellement consacré spécifiquement à la neuropsychologie.
Une formation continue est assurée tant pour les médecins que pour les paramédicaux. Certains membres du service ont des charges d'enseignement notamment au niveau de l'ULB.