Photo CHUB
FRNLEN

>>Cannabis Clinic

CannabisClinique d’information, d’évaluation, d’orientation et de prise en charge pour usagers de cannabis. La Cannabis Clinic est une consultation ambulatoire donc sans hospitalisation. Elle se compose d’une équipe adulte et d’une unité assuétudes pour adolescents et jeunes adultes.

Quand nous contacter ?

  • Le cannabis était et est toujours une source de plaisir pour vous. Cependant, les inconvénients liés à cette consommation commencent à vous interpeller.
  • Vous voudriez arrêter mais c’est difficile. Vous avez déjà essayé et cela n’a pas fonctionné.
  • Vous vous posez des questions sur votre santé. Votre mémoire vous fait défaut, vos bronches se font entendre, vous n’avez plus envie de rien faire, vous ne dormez pas bien, etc.
  • Le cannabis n’est pas vraiment un problème pour vous mais vous n’aimez pas être dépendant à quelque chose. Cela vous coûte cher, il faut en trouver, votre conjoint ou vos parents ne le supportent plus, etc.
  • Vous voudriez arrêter le cannabis mais le fait de fumer du tabac vous rend la tâche très difficile.
  • Votre fils-fille fume du cannabis et cela commence à avoir des répercussions sur sa vie en général.
  • Vous êtes un professionnel confronté à ce type de situation et vous vous posez des questions.

Pour prendre rendez-vous : Contactez la consultation de Psychiatrie.
Téléphone : 32 (0)2 477.35.20
E-mail : cannabis.clinic@chu-brugmann.be
Flyer imprimable : Cannabis Clinic - Soins ambulatoiresPDF

Qui sommes-nous ?

Une équipe de professionnels ayant développé une expertise dans le domaine des assuétudes au cannabis auprès des adultes et des adolescents. Des informations, des bilans complets et différentes approches à visée thérapeutique sont proposées, principalement une approche individuelle de type cognitivo-comportementale, une approche familiale multidimensionnelle (MDFT) adaptée à cette problématique et des thérapies de groupe.

L'équipe :

Les services que nous proposons

>Premier rendez-vous

Les consultations se font uniquement sur rendez-vous au 32 (0)2 477.27.77 (secrétariat de la consultation de psychiatrie et de psychologie médicale du CHU Brugmann).
La première consultation se déroule lors de la permanence d’un psychologue ; il peut donc y avoir un délai d’attente de maximum 45 minutes. Cette consultation vise à analyser la demande et à clarifier la situation. L’origine des demandes peut être multiple. Il peut s’agir d’une démarche personnelle ou imposée (parents, juge, institutions). Selon la situation, nous vous proposons différentes pistes (deuxième rendez-vous si nécessaire, orientation, bilan, aide thérapeutique).
Le jour de votre rendez-vous, vous devez vous présenter au bâtiment de la consultation de psychiatrie (bâtiment Hf), qui se situe à l’intersection des avenues Rommelaere et Stiénon. Pour vous inscrire, vous avez besoin de votre carte d’identité. Si les personnes qui vous accompagnent participent à l’entretien ils doivent aussi s’inscrire avec leur carte d’identité.

>Bilans

Bilan de santé : Si vous souhaitez évaluer votre consommation et son impact sur différents aspects de votre vie, nous vous proposons un bilan d'une journée. Ce bilan consiste en une prise de sang, un test urinaire, une fonction respiratoire, une évaluation cognitive, divers tests psychologiques, un entretien familial ou éventuellement de couple ainsi qu'un entretien individuel. La prise de sang nécessite que vous soyez à jeun. Le repas de midi vous est offert.
Pour cette journée, vous devrez vous présenter à l'accueil de la psychiatrie (bâtiment Ha) avec votre carte d'identité. Cela vous coutera 35 euros. Nous vous remettrons l'ensemble des résultats lors d'une consultation ultérieure.

>Thérapie individuelle (type cognitivo-comportemental)

Cette thérapie s’adresse aux adolescents et aux adultes ayant des problèmes d’abus ou de dépendance au cannabis. L’objectif est fixé selon les besoins et attentes du patient (arrêt, diminution ou maîtrise de la consommation). La thérapie se déroule en plusieurs étapes :

  • La motivation : Développer la motivation à modifier son comportement est un préalable essentiel.
  • La préparation à l’action : Mieux comprendre sa consommation, les situations à haut risque de comportement d’assuétude, les facteurs (émotionnels, situationnels, sociaux,…) de maintien de la consommation.
  • Le passage à l’action : Développer des activités alternatives utiles, modifier les pensées automatiques, les processus et les croyances de base, quand ceux-ci participent au maintien de l’addiction.
  • Les symptomatologies associées : Lorsqu’une problématique psychopathologique est associée à la consommation de cannabis, celle-ci est travaillée en parallèle au sevrage cannabis (par exemple : compétences sociales - affirmation de soi -, anxiété, dépression, estime de soi, confiance en soi, relaxation,…).
  • La prévention de la rechute.

La durée de la thérapie n’est pas limitée dans le temps. Les entretiens s’organisent selon la problématique, à raison d’une séance par semaine ou d’une séance toutes les deux semaines. Pour bénéficier de cette thérapie, vous serez mis sur une liste d’attente après votre premier entretien.

>Thérapie familiale multidimensionnelle (MDFT)

Cette thérapie est celle que nous favorisons pour la prise en charge des adolescents, jeunes adultes (13 – 23 ans) dépendants au cannabis rencontrant souvent des problèmes familiaux et/ou scolaire et/ou de justice. La motivation à arrêter n'est pas un préalable au traitement.
La thérapie familiale multidimensionnelle est en développement depuis plus de vingt ans au Center of Treatment Research for Adolescent Drug Abuse (CTRADA) de la faculté de Médecine de l'Université de Miami. Cette thérapie s'adresse aux adolescent(e)s présentant une consommation problématique de substances psycho-actives s'accompagnant le plus souvent de divers troubles du comportement et autres. Les méthodes d'intervention sont basées sur les données de la recherche et ciblent les processus qui maintiennent la prise de drogue et les problèmes de comportement dans les multiples écologies dans lesquelles l'adolescent(e) se développe. En même temps, les thérapeutes sont attentifs à la manière unique dont ces processus se manifestent pour chaque famille. Le traitement consiste en l'évaluation des facteurs de risque et de protection ainsi que la mobilisation des ressources individuelles, familiales et sociales nécessaires pour que le jeune reprenne une trajectoire développementale normale. Quatre domaines sont abordés : l'adolescent comme individu, les parents dans leur fonction parentale, les relations familiales et l'extra familial (intervenants ressources, école, tribunal, groupe de pairs). Les entretiens se déroulent tantôt avec l'adolescent tantôt avec les parents tantôt avec toute la famille. Les entretiens sont préparés, les situations sont régulièrement discutées en supervision. Le thérapeute est moteur du processus du changement afin que la famille développe de nouveaux outils pour aider son jeune en difficulté. Il s'agit d'une thérapie qui peut être intensive mais de durée relativement brève (5-6 mois). Plusieurs interventions sur la semaine, parfois à différents endroits (le centre de consultation, le domicile, l'école, le Tribunal) peuvent avoir lieu si nécessaire et dans la mesure de nos disponibilités. Des contacts téléphoniques réguliers sont également prévus. Ce traitement est validé et reconnu aux USA comme l'approche ayant donné les meilleurs résultats dans plusieurs études comparatives. En Europe, plusieurs équipes de différents pays (Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Suisse) ont été formées à appliquer cette thérapie dans le cadre d'une large étude européenne dont les résultats sont très prometteurs. La thérapie est organisée en trois étapes :

  • Phase I : Phase d'affiliation où le thérapeute noue les alliances indispensables avec le jeune, ses parents et chaque personne impliquée (école, médecin, amis, juge, SAJ, SPJ). Il s’agit d’instaurer un véritable climat de collaboration et de motivation au traitement où le jeune et ses parents vont pouvoir s’exprimer librement sans crainte d’être jugés et où les souffrances et les attentes de chacun vont guider le travail thérapeutique.
  • Phase II : Motiver et travailler au changement : plusieurs thèmes seront abordés en fonction des situations, visant tantôt à renforcer le lien émotionnel entre le jeune et ses parents, tantôt à permettre aux parents de mieux influencer leur enfant, tantôt d’aider l’adolescent à clarifier ses pensées, à mieux communiquer, à réaliser un arrêt ou un meilleur contrôle de sa consommation ou visant à créer autour du jeune un réseau d’adultes soutenant et en communication (parents et intervenants extérieurs), pour citer quelques exemples de domaines d’intervention.
  • Phase III : Sceller les changements et préparer la fin de la thérapie.

Pour bénéficier de cette thérapie, vous serez mis sur une liste d’attente après votre premier entretien.

>Programme d'arrêt ou de réduction de la consommation : thérapie de groupe

Le programme s'adresse à toute personne intéressée ayant des difficultés à gérer sa consommation, souhaitant l'arrêter ou la réduire et prêt à s'engager à suivre l'entièreté du programme. L'admission est possible après un entretien à la consultation. Le prix par journée est de 35 euros (mutuelle belge en ordre), repas compris.

Le programme s'étale sur 5 semaines et comprend 5 journées qui se composent comme suit :

  1. Un groupe de réflexion et d'action dans lequel plusieurs thèmes sont abordés: l'histoire de la consommation, le partage de l'information concernant le produit, l'exploration et la mobilisation de la motivation au changement et le passage à l'action. Ceci se réalisera en aidant à distinguer les différents facteurs (personnels, familiaux, environnementaux, …) à l'origine de la consommation, en repérant les comportements, les pensées, les émotions et le contexte actuel qui entretiennent cette consommation et en discutant de stratégies concrètes permettant d'aider chacun dans sa singularité à atteindre les objectifs qu'il se sera fixé. La dernière séance sera consacrée à la prévention de la rechute.
  2. Un groupe de relaxation : apport de diverses techniques visant à utiliser les ressources des participants pour se détendre, mieux gérer le stress et les pensées négatives, développer la créativité, augmenter les sentiments de bien être et de confiance en soi…
  3. Séances individuelles avec un des thérapeutes de la Cannabis Clinic, visant à approfondir des aspects abordés lors des groupes ou à aborder des sujets plus personnels. Possibilité également d'entretien de couple ou de famille en fonction des demandes. Les entretiens peuvent se faire à des fréquences plus importantes en fonction des attentes des participants (au prix habituel des consultations).
  4. Analyse du taux de THC dans les urines, visant à donner un feed back à chaque participant (feed back donné lors des entretiens individuels).
  5. Permanence sociale à la demande.

>Groupe info-réflexion parents

Ce groupe s’adresse à toute personne qui a dans son entourage un fumeur de cannabis dont la consommation entraine des conséquences négatives :

  • sur le consommateur dans son fonctionnement quotidien ;
  • sur les proches et la relation qu’ils entretiennent avec le fumeur.

Il s’agit d’un groupe de soutien s’appuyant sur les 5 bases parentales permettant un échange d’expériences entre les participants :

  1. Amour et lien 
  2. Superviser et observer 
  3. Guider et limiter 
  4. Servir de modèle et conseiller
  5. Fournir et recommander

C’est un groupe ouvert, permettant à chaque personne intéressée de l’intégrer à tout moment. Les séances se déroulent toutes les 3 semaines, de 17h30 à 19h00.

>Initiations et formations professionnelles

  1. Informations sur la prise en charge des consommateurs de cannabis et autres substances récréatives : Ces animations sont destinées aux adolescents et/ou aux professionnels. Elles sont organisées à la demande et selon les disponibilités des thérapeutes.
     
  2. Initiation à la thérapie familiale multidimensionnelle (MDFT) : Les journées d’initiation à ce modèle sont ouvertes aux thérapeutes intéressés et travaillant avec ce genre de problématique. Programme sur demande. La prochaine formation proposée est programmée les mardis 7 et mercredi 8 février 2017 ainsi que les 14 et 15 février 2017, de 9h15 à 17h (Cf. présentation et renseignements pratiquesPDF).
     
  3. Entretien motivationnel : Sensibilisation de deux jours ouverte à tout professionnel travaillant ou étant en contact avec cette problématique.

Où sommes-nous ?

Nos bureaux se situent dans les bâtiments de l’Institut de Psychiatrie et de Psychologie Médicale (site Horta du CHU Brugmann). L’entrée se situe à l’intersection des avenues Rommelaere et Stiénon.

Prix des consultations

La consultation coûte 26 euros (paiement via bancontact). Prix pour "BIM" (ex-VIPO), ou ville de Bruxelles : 11 euros.
Pour les consultations familiales, le montant est de 26 euros pour la première personne présente et 6 euros par personne accompagnante.

Dans le cas ou vous ne pouvez pas vous présenter à un rendez-vous fixé, il est impératif de nous prévenir et d'annuler celui-ci au minimum 24 heures à l'avance (via le +32 (0)2 477.35.20 ou le +32 (0)2/477.27.77). Dans le cas contraire un montant de 15 euros vous sera facturé.

>>En savoir plus sur l'Institut de Psychiatrie.