Photo CHUB
FRNLEN

>>Clinique du stress

Stress

Le stress n'est pas toujours destructeur, il peut même s'avérer utile et agréable. Par ailleurs, aucun stimulus n'est stressant en soi. Dans certaines circonstances cependant le stress peut devenir une maladie...

Il est de plus en plus présent dans le monde du travail, mais peut aussi apparaître dans la vie familiale, le voisinage, l'environnement.

Le stress devient pathologique lorsqu'il rentre en conjonction avec une situation, une réponse, et un processus.

Situation : Diverses situations sont propices à précipiter un individu dans le stress, en particulier lorsqu'elles sont contraignantes (pression accrue, changements fréquents auxquels il faut s'adapter, conséquences importantes en cas d'échec, frustrations, relations hostiles, violence verbale ou physique, imprévisibilité, manque d'autonomie, environnement défavorable...).

Réponse : Devant chaque situation chacun répondra différement en fonction de sa personnalité, de son histoire, de son humeur actuelle, de ses capacités, de sa fatigue, bref de sa vulnérabilité...

Processus : Dès qu'une réponse se répète fréquemment, un processus va s'engager psychologiquement. Pour répondre aux stress répétitifs l'individu va tenter de s'endurcir en mettant à distance ses sentiments, en mettant à distance les autres et en ajustant ses ambitions. A force de procéder ainsi il va finir par taire non seulement ses émotions négatives mais aussi ses émotions et ses sensations positives. Le stressé ne se sent pas triste mais ce qui lui faisait plaisir ne lui apporte plus le même plaisir (anhédonie). Il va ainsi bloquer ses sensations, ses émotions mais aussi toutes les pensées qui lui passent par la tête (fantasmes, pensées automatiques...) pour aboutir à un syndrome d'inhibition. Devant le stress, il ne tentera ni de fuir, ni d'attaquer : il encaissera, jusqu'à ce que le corps ou le mental craque, parfois de façon spectaculaire (infarctus, hémoragie cérébrale, accident de la route, suicide...). Le processus du stress, lorsqu'il est mené à son terme, est l'une des rares problématiques psychologiques à mener à la mort.

Services offerts par la clinique du stress|Mises au point|Modules et groupes thérapeutiques

>>Consulter les news de la clinique du stress ou en savoir plus sur l'Institut de Psychiatrie.


Consultants de la clinique du stress :

^

Services offerts par la clinique du stress :

  • Un centre de diagnostic du stress pathologique (burn-out, conséquences psychopathologiques de harcèlements moral, stress pathologique, stress post-traumatique, dépression, objectivation des retentissements physiologiques et psychologiques).
  • Des suivis individuels avec diverses formes de thérapies adaptées à chacun comme les thérapies émotionnelles, les thérapies cognitives, la pleine conscience (Mindfulness), la psychothérapie d'inspiration analytique, les thérapies sytémiques, la bioénergie, la sophrologie – relaxation.
  • Des suivis de groupes et modules stress.
  • Un centre de recherches scientifiques (en collaboration avec le Laboratoire de Psychologie Médicale de l'ULB).
  • Des conférences.

^

Mises au point de la clinique du stress

Les mises au point de la clinique du stress se font en ambulatoire, en plusieurs séances qui au total prennent quatre semaines.

  1. Premier entretien : Au cours de cet entretien un des médecins de la clinique (ou un des psychologues) envisagera avec vous votre demande d'aide. En fonction de votre problématique, le thérapeute vous proposera soit un suivi vers un spécialiste proche de votre domicile en Belgique soit d'approfondir la mise au point. Ce premier entretien se réalise à la consultation de psychologie médicale.
  2. Mise au point approfondie : Cette mise au point se réalise lors d'une hospitalisation de jour (de 9h à 17h) suivie, une semaine plus tard, d'un entretien de débriefing avec le psychologue. Au cours de cette journée l'impact psychologique et physiologique du stress sera évalué médicalement et psychologiquement.
    • Le matin : Prise de sang complète (il faut venir à jeun), et tests électrophysiologiques tels que variation contingente négative (pour évaluer l'impact de votre stress sur les mécanismes physiologiques de la mémoire et la concentration), test de tétanie latente (pour mesurer l'impact physiologique de votre stress sur vos tensions musculaires), électro-encéphalogramme (pour éliminer d'autres pathologies).
    • L'après-midi : Tests psychologiques assistés sur ordinateurs avec mesure de l'intensité de la souffrance par divers tests (questionnaire général de santé, échelle de dépression, échelle d'anxiété, échelle de stress perçu, échelle de stress au travail, échelle de burn-out, échelle de qualité de vie), et évaluation des attitudes face au stress par divers tests (lieu de contrôle, copings, émotions, affirmation de soi).
    • A peu près une semaine plus tard, entretien complémentaire avec le psychologue.
  3. Examens plus spécialisés : Ils peuvent parfois être nécessaires (laboratoire du sommeil, examen par votre généraliste ou par un interniste, clinique de la douleur, etc.).
  4. Entretien de bilan : Cet entretien se réalise avec le médecin qui vous a reçu au début de la prise en charge. Avec vous et en fonction des résultats de la mise au point, il envisagera les divers suivis possibles tels que suivis médicamenteux (si nécessaires), suivis psychologiques par un des psychothérapeutes de la clinique ou par un thérapeute proche de votre domicile, kinésithérapie-relaxation, module de sensibilisation à la gestion du stress, etc.

^

Modules et groupes thérapeutiques

Les modules et les groupes ne sont accessibles qu'après mise au point globale du stress. En fonction de ces résultats et de votre demande, le médecin qui vous aura reçu à la clinique du stress pourra vous proposer un des modules intensifs, un groupe thérapeutique, un suivi individuel par un de nos thérapeutes ou un suivi extérieur à la clinique du stress. Si de commun accord vous êtes candidat pour un module ou un groupe, vous serez mis sur une liste de candidatures. Une quinzaine de jours avant le début du module ou du groupe, les thérapeutes se réuniront afin d'analyser chaque candidature et sélectionneront, avec le médecin qui vous a proposé de vous y inscrire, le groupe le plus homogène possible d'après leur expérience. En effet, pour le bien et du groupe et de chaque participant, il est important que tous arrivent à la fin du module en s'étant sentis le mieux intégrés et en retirant de ces thérapies de groupe le plus de bien possible.
Si vous n'êtes pas retenu, cela ne veut donc pas dire que votre candidature est rejetée; le médecin qui vous aura reçu envisagera alors avec vous si l'on maintient votre candidature pour le groupe suivant ou si l'on envisage d'autres alternatives.
Les participants à ces modules sont uniquement des personnes dont le stress est d'origine professionnelle ou occupationnelle, et leur nombre est limité à 10. La participation au cycle complet est obligatoire.

Modules hebdomadaires d'hospitalisation de jour

Modules de sensibilisation à la gestion du stress : Tous les jeudis de 9 heures à 16 heures 30, durant un trimestre (soit dix à douze séances); la clinique du stress propose deux modules de sensibilisation à la gestion du stress comportant les activités thérapeutiques suivantes :

  • Module de sensibilisation à la gestion du stress émotionnel :
    Le stress de l'autre par l'écoute des émotions (gestalt-thérapie)
    Sophrologie, stretching, relaxation (kinésithérapie)
    Repas en commun sans les thérapeutes
    Gestion du stress (approche psycho-éducative)
  • Module se sensibilisation à la gestion du stress et affirmation de soi :
    Gestion du stress (approche psycho-éducative)
    Relaxation rapide
    Repas en commun sans les thérapeutes
    Affirmation de soi (approche cognitivo-comportementale)

Par ailleurs, en début de groupe, à mi-parcours et en fin de groupe des bilans d'évaluation en commun sont réalisés sous la direction d'un psychologue.

Module "changements et choix de vie" : Ce module est destiné à des personnes ayant déjà eu un parcours professionnel et qui envisagent de changer de vie.  Il se propose de retourner à la racine de ses choix.  Qu’est-ce qui est bon pour moi ? Qu’est-ce que je désire vraiment ?  Plutôt que de chercher un nouvel avenir tracé sur les pas du passé, ce module propose de rêver les pieds sur terre pour bâtir son futur.
Tous les vendredi de 10 heures à 16 heures 30, durant un quadrimestre (soit quatorze à seize séances); la clinique du stress propose un module comportant les activités thérapeutiques suivantes :

  • Comment ça va ? : autoévaluation de ses attentes et de ses objectifs : au début, au milieu et à la fin du cycle thérapeutique.
  • Qu’est-ce qui est bon pour mon corps ? : relaxation, stretching, approches corporelles… (4 séances)
  • Rêver les pieds sur terre : tirer les leçons du passé, oser rêver, et concrètement ? (8 séances, approche psycho-éducative)
  • Se découvrir à travers la matière et un média (4 séances)
  • Les ressources sont en moi : l’alliance de mon corps et de mes émotions (4 séances, approche bioénergie)
  • Vécu et musique : aller vers ses émotions à travers une écoute musicale (4 séances, approche théâtrothérapie)
  • Et les autres dans tout ça ? : si je change de vie, j’implique les autres dans mes choix (6 séances, approche systémique et émotionnelle)

Module "t'es pas tout seul" (travail et atteintes de l'identité) : Ce module est destiné à des personnes ayant vécu un traumatisme moral ou psychologique au travail. Ils partciperont à l'éléboration d'un site Internet de témoignages de leur vécu, appellé "La galerie t'es pas tout seul", ainsi qu'à un programme intégré pour se reconstruire.
Tous les mercredi de 8h45 à 16 heures 30, durant un quadrimestre (soit quatorze à seize séances); la clinique du stress propose un modules comportant les activités thérapeutiques suivantes :

  • Galerie "t'es pas tout seul" :
    Atelier Expression par un média : à travers des peintures, des collages ou de la terre glaise, exprimer son vécu.
    Atelier Ecriture : écrire la carte postale qu’on n’a jamais reçue et une lettre brève sur une des étapes que l’on a traversées.
    Atelier Cimaise : participer avec le commissaire de l’exposition à la préparation de celle-ci pour la monter sur le net.
  • Groupes psychothérapeutiques :
    Comment ça va ? : autoévaluation de ses attentes et de ses objectifs. Au début, au milieu et à la fin du cycle thérapeutique.
    Pleine conscience (Mindfulness) : exercices de méditation pour être dans l’ici et le maintenant.
    Trajet de vie et Résilience : comment se relever de l’injustice ?
    Ma honte, ma colère, mes deuils : reconnaître et vivre avec ses émotions
    Le triangle infernal : bourreau, victime, sauveur, comment sortir du jeu ?
    Oublier ? : parler à ceux qui me sont proches de ce que j’ai vécu et que je ne pourrai jamais oublier.
    Et après ? : entretien avec un invité qui est passé par là et qui s’est relevé.
    Comprendre pour être debout : sessions d’information sur le Burn-out, le harcèlement, le trauma.

Groupes thérapeutiques

  • Affirmation de soi : Tous les jeudis de 14 heures 30 à 16 heures 30, durant un trimestre, quatre places supplémentaires au module "sensibilisation à la gestion du stress et affirmation de soi" sont accessibles pour des personnes ne participant pas à la journée entière mais désireuses de développer leur assertivité.
  • Mindfulness : Quasi tous les mercredis de 10 heures 30 à 12 heures 30, durant un quadrimestre, quelques places supplémentaires au module "T'es pas tout seul. Travail et atteintes identitaires" sont accessibles pour des personnes ne participant pas à la journée entière mais désireuses de développer leur pleine conscience.

^