Photo CHUB
FRNLEN

>>Urgences

Urgences

Le service des Urgences accueille tous les patients admis via le service 100 ou par d’autres moyens, présentant une urgence vitale ou nécessitant une prise en charge urgente.

Une garde spécialisée en chirurgie, anesthésiologie, réanimation, médecine interne, gynécologie, psychiatrie et radiologie est présente sur place 24h/24. Une garde appelable immédiatement est prévue pour les autres spécialités.

Le service dispose en outre d'un Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR), au départ du site Brien, capable d'intervenir 24h/24.

!Un service d'urgence ne fonctionne pas comme une consultation :
Il est tributaire de l'afflux des patients, de l'activité des services médico-techniques, etc.. Il peut donc souvent être encombré. Nous vous invitons donc dans la mesure du possible à consulter votre médecin traitant.

!Une urgence, bien que ressentie comme telle par le patient, n’est pas forcément vitale:
Selon l'urgence et la gravité de ses plaintes, chaque patient est pris en charge par l’équipe médico-infirmière le plus rapidement possible. L'attente peut être due à l'activité du service, qui varie selon le nombre de patients présents et la gravité de leur état.

Sur le site Horta

Les patients dont l’état de santé ne nécessite pas de soins immédiats sont installés dans la salle d’attente du service. C’est l’infirmière d’accueil et d’orientation qui guidera le patient soit dans un box de soin, soit vers le dispensaire. Ce dernier, créé pour gérer tous les cas légers (petits traumatismes, petites plaies, etc.), fonctionne tous les jours de la semaine de 10h à 18h. Il est composé d'un médecin et d'un infirmier.

Une unité d'hospitalisation provisoire accueille et prend en charge les patients pour lesquels le diagnostic doit être précisé afin d’obtenir une meilleure orientation, ou présentant une pathologie médico-chirurgicale ou psychiatrique dont l’évaluation diagnostique et thérapeutique permettra d’envisager une sortie dans les 24 heures.

Urgences

Sur le site Brien

Le service est sectorisé en trois zones :

  • Les petites urgences : Cette zone est réservé aux urgences dites légères à très légères. Il s'agit de pathologies bénignes, sans potentiel d'aggravation, ne posant pas de problème diagnostique, accessibles à un traitement simple. Elle ne justifient pas d'hospitalisation. Si une surveillance est nécessaire, elle est effectuée simplement à titre ambulatoire.
  • L'hospitalisation provisoire : Cette zone est réservée aux urgences dites relatives. Il s'agit de pathologies, peu évolutives, qui ne compromettent pas le pronostic vital et très rarement le pronostic fonctionnel pour les pathologies traumatiques. Elles nécessitent cependant un traitement pour lequel une hospitalisation est indispensable.
  • La zone de déchocage : Cette zone est réservée aux urgences potentielles (pathologies avec un risque d'aggravation pour lesquelles les patients doivent bénéficier d'investigations complémentaires et d'une surveillance pour déceler toute évolutivité) et absolues (patients prioritaires présentant une ou plusieurs pathologies, qui mettent en jeu, à court terme, le pronostic vital).