Photo CHUB
FRNLEN

>>René Magritte à l'honneur

Le CHU Brugmann est aujourd’hui implanté sur trois sites au Nord de Bruxelles : à Laeken, Schaerbeek et Jette.
Le site de Laeken (630 lits), inauguré en 1923, porte le nom de l'architecte qui, dès le début du XXe siècle, en a assuré le renom international : Victor Horta.
Le site de Schaerbeek (126 lits) perpétue le nom d'un éminent biologiste de l'ULB : Paul Brien.

René MagritteRestait à nommer le site de Jette (74 lits), exploité par le CPAS de la commune depuis 1974 et rattaché au CHU Brugmann, fusions hospitalières obligent, depuis le premier janvier 2000.
Le choix toponymique s'est porté sur l'ancien jettois le plus célèbre au monde : le peintre René Magritte, qui habita la commune (rue Esseghem) pendant la période la plus fertile de sa vie artistique, de 1930 à 1954, mais fut aussi un habitant de Laeken et de Schaerbeek.

Les Autorités de la Région bruxelloise et des communes actionnaires du CHU Brugmann ont accepté de procéder, le 26 mai 2004, à l'installation officielle de la nouvelle dénomination de ce site hospitalier, dédié aux activités de revalidation.

La sculpture qui orne la façade du bâtiment principal du site MagritteA l'occasion de cette rencontre, une exposition des affiches tirées de l'oeuvre de Magritte côtoiera plusieurs lithographies originales et rares (don de la Fondation René Magritte), ainsi que des dessins d'enfants réalisés en écho aux thèmes graphiques chers à l'artiste par les élèves de l’Ecole Robert Dubois. Cette école de la Ville de Bruxelles prend en charge les enfants hospitalisés à l’Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola.

Les œuvres originales et les reproductions des travaux de Magritte seront ensuite intégrées à la décoration intérieure du site, au bénéfice des patients hospitalisés. Elles orneront les couloirs et les salles de traitement, dans le but d’animer et d’égayer les lieux et d’en corriger un peu l’évidente austérité.

Les ministres ont pris la parole sur les thèmes suivants :

  • Jacques SIMONET, Ministre-Président, Région de Bruxelles-Capitale
    La ville-région et la toponymie : rien n'est plus important pour conférer à l'espace urbain sa personnalité et son orientation que de nommer avec créativité les lieux et les institutions (de soins dans notre cas). Les fusions hospitalières et les remaniements du patrimoine hospitalier suscitent l'une de ces opportunités.
    Le choix a été fait d'honorer, pour le site hospitalier communal de Jette, un artiste d'envergure mondiale et d'implantation locale, à savoir l'illustrissime René Magritte (1898-1967), natif de Lessines mais bruxellois d'adoption, puisqu'il installa successivement son domicile et son atelier à Laeken, à Jette et enfin à Schaerbeek, les trois lieux d'implantation du CHU Brugmann.
     
  • Didier GOSUIN, Ministre de la Santé, Région de Bruxelles-Capitale
    Il importe de développer et de renforcer en Région Bruxelloise l'offre de soins pour la réadaptation, la convalescence et le moyen séjour : les impératifs de réduction de la durée de séjour dans les lits aigüs et les besoins croissants de la population vieillissante dans la phase qui suit une intervention chirurgicale ou un accident (médical ou traumatique) justifient un investissement public renouvelé dans les lits dits "Sp" et dans leurs déclinaisons spécialisées (dans des secteurs à orientation locomotrice, cardio-pulmonaire ou neurologique). Le site René Magritte répond à cette vocation.
     
  • Jos CHABERT, Ministre de la Santé, Région de Bruxelles-Capitale
    L'Art et l'hôpital : favoriser les manisfestations artistiques à l'hôpital, travailler au cadre de vie architectural et décoratif des établissements de soins sont des préoccupations qui participent (au sens large) au projet thérapeutique. Le souci est donc de veiller à ce que le patrimoine reste non seulement fonctionnel et efficace, mais aussi esthétiquement attrayant et convivial. Les gestionnaires hospitaliers et les pouvoirs publics qui les soutiennent ont compris qu'il fallait s'extraire des décennies mal inspirées (1970-1990) où le béton a coulé sans trop de discernement pour édifier les nouvelles institutions de soins d'inspiration "soviétique". Bienvenue donc à l'investissement complémentaire dans les affiches, les sculptures, les fleurs et les plantes pour agrémenter le séjour de nos seniors hospitalisés.

Ont aussi pris la parole :

  • Marie-Dominique GAZAGNES, CHU Brugmann (revalidation)
  • Des représentantes de la Fondation Magritte et du Musée Magritte
  • Freddy THIELEMANS, Bourgmestre de Bruxelles

L'exposition "A propos de Magritte" s'est tenue sur le site Magritte du 26 mai 2004 au 1er juin 2004. Elle a été commentée par deux historiennes du Musée Magritte. L'exposition était gratuite et accessible à tous.

Quelques-uns des dessins exposés...