Photo CHUB
FRNLEN

>>La femme et la santé ?

La Coordination Laïque de l'Action Sociale et de la Santé (CLASS) et le comité d'éthique du CHU Brugmann ont organisé, le vendredi 2 décembre 2005, une journée d'étude et de réflexion sur le site Horta (auditoire PP Lambert). Avec la participation de l'interhospitalière Régionale des Infrastructures de Soins (IRIS) et le soutien  du Ministre-président de la Commission communautaire française.

Article de presse :

Objet de la journée

Couverture du livre de Josette Dall'Ava Santucci, "Des sorcières aux mandarines. Histoire des femmes médecins"« L'homme primitif chassait, sa compagne cueillait. De cueillette en chaudron, de brouet en guérison, la médecine en vint bientôt à se conjuguer au féminin... Jusqu'au Moyen Âge, où la création des universités - réservées aux clercs - écarte les femmes de l'accès aux études et aux diplômes. La parenthèse va durer sept siècles. » Extrait de la quatrième de couverture du livre de Josette Dall'Ava Santucci, « Des sorcières aux mandarines. Histoire des femmes médecins » paru chez Calmann-Lévy. Madame Dall'Ava Santucci est chef du service de physiologie au groupe hospitalier Cochin à Paris, professeur à la faculté de médecine de Cochin-Port-Royal et membre du Conseil de l'Ordre.

Cette journée se déclinera en deux parties. La première abordera différents questionnements au sujet de ce qui caractérise la place, la fonction des professionnelles de la santé. En effet, 95% des femmes salariées à Bruxelles le sont dans les secteurs de l'administration et des services, contre 84% pour les hommes. Mais, dans ces secteurs à forte présence féminine, une autre forme de ségrégation se manifeste : la proportion des femmes diminue à mesure qu'augmente le niveau de fonction... Dans un second temps, on s'attachera à une réflexion sur la santé de la femme. Réduire les écarts de santé, qui sont manifestes tant entre femmes et hommes qu'entre groupes sociaux privilégiés et défavorisés, devrait être un fil conducteur de la politique de santé. D'une façon générale l'égalité entre les sexes fait référence à l'égalité des droits, des chances et de traitements entre hommes et femmes dans tous les domaines de la vie. L'égalité entre hommes et femmes implique qu'ils soient tant l'un que l'autre libres de développer leurs capacités personnelles et de faire leurs choix sans être soumis aux contraintes imposées par les stéréotypes ou les préjugés sur la répartition des rôles en fonction du sexe ou leurs caractéristiques propres.
L'objectif de cette journée est de susciter la conscientisation des acteurs du monde médical et paramédical mais aussi du monde politique.

Programme

  • 08h30 : Accueil et café
  • 09h00 : Message d'accueil (Hélène Aronis-Brykman, Présidente de la CLASS) suivi d'une introduction (Daniel Désir, Directeur général du CHU Brugmann) et d'une allocution de Christian Dupont (Ministre de l'Egalité des chances du Gouvernement fédéral)
  • 09h30 : "La féminisation de la médecine en France" (Dr Irène Kahn-Bensaude, pédiatre, conseiller national de l'Ordre des médecins, Présidente de la section Santé publique, Paris)
  • 10h10 : "Jongleuses en blouse blanche : la recherche d'un équilibre entre temps professionnels et temps privés" (Esteban Martinez, chargé de recherches, Centre de sociologie du Travail, de l'Emploi et de la Formation, ULB)
  • 10h30 : "Métier féminin et féminisation du métier" (Prof. Mateo Alaluf, Institut des Sciences du Travail, ULB)
  • 10h50 : Break
  • 11h10 : "Infirmière soignante et fin de vie" (Véronique Helin, Infirmière en chef, département des soins continus et palliatifs, CHU Brugmann)
  • 11h30 : "Y a-t-il une infirmière dans la salle ?" (Denise Culus, Directrice du département infirmier de l'Institut Bordet )
  • 11h50 : "La femme praticienne en santé mentale" (Véronique Brancaleone, psychothérapeute)
  • 12h10 : Echanges - Débat
  • 12h30 : Repas
  • 14h00 : "Comportements de santé et de bien-être des adolescentes, constats et lignes de forces" (Damien Favresse, sociologue, Ecole de santé publique, Unité PROMES, ULB)
  • 14h20 : "Expression de la maladie selon les genres" (Prof. Paul Verbanck, Chef de clinique, département de Psychiatrie, CHU Brugmann)
  • 14h40 : Débat - Pause café
  • 15h00 : "La femme en fin de vie" (Chantal Gilbert, infirmière, coordinatrice des soins continus, CHU Erasme)
  • 15h20 : "La santé des mères d'enfants mineurs en Belgique au travers des indicateurs disponibles dans l'enquête PSBH (Panel study on belgian households)" (Marjorie Nibona, sociologue, attachée de recherche au Panel démographie familiale, ULg)
  • 15h40 : Conclusion (Prof. Pascale Vielle, Directrice de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes)
  • 16h00 : Echanges et débat de clôture

Inscriptions : 20 euros par personne en prévente (23 euros sur place) ; 15 euros pour les étudiants au compte Dexia 068-2269466-81 avec la mention "journée d'étude du 2 décembre 2005"

Renseignements : Tél. 32 (0)2 289.69.28 - Fax 32 (0)2 502.98.73 - E-mail class@laicite.be