Photo CHUB
FRNLEN

>>Quinzaine de la santé pour les dix ans d’Iris

Le réseau des hôpitaux publics bruxellois met l’accent, pour ses dix ans, sur le dévouement du personnel et l’investissement journalier, durant une «Quinzaine de la santé» jusqu’au samedi 29 avril.

Présent dans huit communes et réparti sur onze sites, le réseau public des hôpitaux bruxellois n’a cessé de se développer et de se renforcer depuis dix ans. «Chaque jour, près de 9000 professionnels travaillent afin de permettre à chaque citoyen, quelle que soit sa situation sociale, d’accéder à des soins de santé de qualité. C’est grâce à ce personnel dévoué, à son investissement journalier que ce service public est rendu possible», relève Yvan Mayeur, son président. L’occasion est donnée aujourd’hui d’une approche différente. Durant une «Quinzaine de la santé», différentes activités sont programmées: campagne interne, journées portes ouvertes, colloques, initiations au secourisme… Accessibles à tous, elles n’attendent que la présence d’un public nombreux.

Entamées mardi dernier, avec une Journée portes ouvertes organisée à l’école Robert Dubois, à l’Hôpital Universitaire des enfants Reine Fabiola (HUDERF), les visiteurs ont pu voir, par exemple, qu’il existe une vie sociale pour l’enfant hospitalisé. D’autres activités ont eu lieu au CHU Saint-Pierre, avec un cycle d’initiations au secourisme pour rappeler les gestes qui sauvent. Activité à nouveau visible ce mardi 25 avril.

Le site Brugmann-Horta, pour sa part, avait ouvert ses portes afin de (re)découvrir un établissement d’enseignement dédié aux études d’infirmiers et d’accoucheurs, tandis que, sur celui d’Etterbeek, le public put assister au vernissage d’une exposition de photos, intitulée «A la santé de tous!», afin de mettre en avant les membres du personnel et leur métier.

Par ailleurs, le Laboratoire du sommeil du CHU Brugmann pouvait être visité ce vendredi. Autres thèmes abordés à Etterbeek-Ixelles, les urgences et la mise en valeur du pôle urgences HIS au sein d’un réseau, en particulier le dispensaire généralistes. Des visites étaient prévues de la filière gynéco-obstétrique et sénologie, de la salle d’opération gynéco, de la maternité et démonstration des méthodes de dépistage du cancer du sein à Joseph Bracops, ainsi que la filière cardiaque et oncologie avec mise en évidence du nouvel hôpital de jour.

Ce lundi, le service de Psychiatrie de Brugmann, dirigé par le Pr Pelc, montrera le résultat des Recherches et développement en santé mentale, 30 ans de rêves et de réalités. Au CHU Saint Pierre, à 11h, c’est le Centre d’aide aux Fumeurs qui sera présenté aux personnes désirant arrêter de fumer. A noter, mardi soir, une conférence à Molière-Longchamp, sur l’acharnement et l’abstention thérapeutique, alors que mercredi soir c’est de communication hospitalière qu’on parlera au PP Lambert à Brugmann. Deux généralistes désireux de mettre en évidence l’existence de problèmes de communication entre MG et médecins hospitaliers ont mis sur pied un reportage d’une trentaine de minutes. Le même jour, à 14 h, présentation du service de néonatalogie de Saint-Pierre, centré sur le bien-être des nouveau-nés et de leurs parents, avec chambres insonorisées…

Signalons encore une «Balade au théâtre de verdure Horta», jeudi à 13 h, autour du site verdoyant (CHU Brugmann), avec les amis de l’Athénée Royale Jules Bordet qui vous invitent à suivre le parcours et à (re)découvrir quelques beaux arbres. A l’Institut Jules Bordet, le parcours du patient ou de la patiente cancéreuse et sa prise en charge médicale et psychologique seront expliqué au public. Vendredi 28 à 11h, inauguration officielle du nouveau bâtiment de Molière Longchamp. Et pour clôturer en beauté le samedi 29, à Baron Lambert, il sera question de «la clinique d’ophtalmologie, une activité de référence sur un site de proximité».

Auteur : Thierry Goorden
Source : Le Journal du Médecin (n° 1750 du 25/04/2006) - ©Lejournaldumedecin.com

>>IRIS a 10 ans et les fête !