Photo CHUB
FRNLEN

>>Dépendance aux jeux de hasard, une audace thérapeutique : débat public - groupe parole

Jeux de hasard« Il n'y a pas de hasards, il n'y a que des rendez-vous. » (Paul Eluard)

En prolongement à l’émission de la RTBF « Opinion Publique », ayant pour thème « Jeux et dépendances », diffusée le lundi 18 décembre 2006, la clinique du jeu pathologique Dostoïevski propose de poursuivre la réflexion sur la dépendance aux jeux de hasard et d’argent avec  les joueurs, les conjoints et les familles préoccupés par le basculement entre le jeu « plaisir » et le jeu « souffrance », et qui en subissent les effets personnnels et collatéraux.
 
Le jeu devient pathologique lorsque le divertissement provoque plus de difficultés qu’il ne génère de plaisir, et que le joueur, mis hors-jeu, ne peut plus s’empêcher de jouer. Le jeu occupe alors toute la pensée du joueur, au point d’en ressentir des effets exarcerbés de manque lorsque il ne joue pas.
Les conséquences financières, professionnelles et familiales confirment l’inadaptation du comportement. Malgré les effets négatifs et les véritables ennuis, la relation du joueur  à son comportement reste passionnée, voulant nous convaincre que son choix est bon, quoi qu’il lui en coûte. La recherche de sensations, de  prise de risque et la perte de contrôle sont aussi des caractéristiques de cette addiction sans toxique (ad-dicere : donner son corps en gage pour une dette impayée).

Serge Minet, thérapeute clinicien, animera le groupe parole(s) et présentera le modèle thérapeutique spécifique pour accompagner les joueurs et leur famille, et annoncera la création d’un groupe de parole destiné aux femmes de joueurs.

En pratique

Lieu : Salle de séminaires I. Pelc (bâtiment H), CHU Brugmann site Horta
Date : Vendredi 22/12/2006 à 14h
Contact : 32 (0)2 477.27.26 (renseignements) - 32 (0)2 .477.27.77 (secrétariat de la consultation)

>>Service de Psychiatrie et de Psychologie médicale.