Photo CHUB
FRNLEN

>>De Magritte à Reine Astrid

Le site de l'Hôpital Militaire Reine AstridAu terme de 18 mois de négociations avec le ministre de la Défense, l’État-Major général de l’armée et la Direction de l’Hôpital Militaire (HM), les autorités d’IRIS, de la Ville et du CPAS de Bruxelles ont conclu un accord qui va, dans l’immédiat, remanier profondément le périmètre d’activités du CHU Brugmann. Le site René Magritte sera rendu au CPAS de Jette dès janvier 2007. Les 72 lits de revalidation sont transférés sur un plateau complet au 2e étage de l’HM Reine Astrid à Neder-Over-Heembeek. Les y rejoint une 4e unité de revalidation cardio-respiratoire (24 lits), issue du Centre Heysel-Brugmann, qui amorce ainsi sa conversion complète en Maison de Repos et de Soins. Des travaux sont entrepris pour relocaliser et moderniser le Centre des Grands Brûlés, géré par les militaires, au 5e étage de l’HM. D’autres aménagements démarrent au 4e étage du même bâtiment, qui sera le siège d’un service complet de revalidation du CHU Brugmann à partir de janvier 2008.

D'autres collaborateurs sont en vue

Le SMUR militaire interviendra dorénavant dans les transferts médicalisés de patients entre nos sites, et les infirmiers militaires auront l’opportunité d’effectuer à Brugmann des stages spécialisés de formation pour maintenir leur polyvalence. Des négociations se poursuivent en vue d’accueillir un peu plus tard à l’HM une unité d’infectiologie pour patients hautement contagieux, gérée en collaboration avec le CHU Saint-Pierre. Le Centre de Traumatologie et de Réadaptation, consulté lui aussi en vue d’unéventuel transfert, pourrait se doter sur le site Reine Astrid d’un nouvel environnement hôtelier fonctionnel et très compétitif.
Comme le souligne le Médecin Colonel Laire, Directeur de l’HM, le CHU Brugmann et l’Hôpital Militaire, hôpitaux publics bicommunautaires distants de moins de 5 km, n’ont pas décidé de fusionner, mais bien de s’adosser et d’intensifier une collaboration qui existait de longue date. Les patients du CHU Brugmann trouveront sur le site Reine Astrid un plateau d’hospitalisation moderne, très récemment rénové, et des équipements de revalidation denses et accessibles. Ceux du Centre des Grands Brûlés bénéficieront de l’appui des médecins spécialistes de Brugmann dans tous les domaines où les ressources militaires se sont taries au fil des années, dans une armée qui a changé de taille et de missions. La mobilisation enthousiaste de tous les acteurs – civils et militaires – de ce rapprochement imminent est un gage de succès de l’opération, avec l’objectif ultime d’un meilleur service aux patients.

Article de presse :