Photo CHUB
FRNLEN

>>Ne plus prêcher dans le désert

Ce 27 avril, a eu lieu l'inauguration de la chapelle Horta restaurée et transformée en centre de conférences.

Réunis pour l'occasion, les différents mécènes se sont congratulés mutuellement du résultat. Classé depuis 2005 par la Région de Bruxelles-Capitale, le bâtiment, situé aux confins du site de l'hôpital Brugmann, près de l'Hôpital des enfants, a bénéficié de l'intervention des Monuments et Sites - qui ont pris en charge 80% des frais liés à la restauration des éléments classés (soit 1.471.000 euros)-, mais aussi des interventions de la Ville de Bruxelles (1.500.000 euros) et de Beliris (1.300.000 euros). Le projet de rénovation est dû aux bureaux d'architectes Samyn et BEAI , à qui l'on doit déjà d'autres pans de la restructuration du site de l'hôpital amorcée depuis 1994, mais aussi à Barbara Van Der Wee.

A l'origine, la chapelle construite entre 1912 et la fin de la première guerre mondiale, combinait deux fonctions: lieu de célébration d'offices funéraires, à l'étage supérieur, son rez-de-chaussée a longtemps accueilli la morgue et le service d'anatomo-pathologie. Le monte-corps, conservé, servira désormais d'ascenseur reliant les deux niveaux. Un escalier a été ajouté.

Le bâtiment conçu par Horta, fait de briques rouges soulignées par quelques frises blanches et de la pierre bleue, a gardé toute sa lisibilité architecturale, et la clarté, un des éléments qui guidèrent l'architecte dans sa conception, reste un atout majeur de l'endroit. Ainsi, les deux absides trilobées qui serviront de salles de conférences, avec entre elles un foyer (l'ancienne nef centrale), sont peintes en couleurs claires et bénéficient de nombreuses sources de lumière naturelle, dont les vitraux de l'abside sud, outre des luminaires en fer forgé. Sobre, l'aménagement a prévu un espace modulable à l'aide d'un rideau acoustique coulissant.

Au rez-de-chaussée, auquel on peut accéder également par l'arrière du bâtiment, sont prévues d'autres salles de conférences, mais les locaux devraient également accueillir bientôt l'association Les cuisines bruxelloises -qui assure la préparation et la distribution de repas à différentes communautés et hôpitaux-, qui compte y installer ses activités administratives, et organiser les colloques se déroulant dans ce nouveau centre.

Une belle seconde vie en perspective pour ce bâtiment qui, dans les années septante, faillit bien être détruit pour faire de la place à l'hôpital des enfants alors en projet.

Auteur : N. D.
Source : Le Journal du Médecin (n° 1997 du 05/05/2009) - ©Lejournaldumedecin.com

>>Inauguration de la chapelle Horta restaurée.