Photo CHUB
FRNLEN

>>Le CHU Brugmann s'arme contre les allergies

Prof. Olivier MichelLes allergies font beaucoup parler d'elles depuis quelques années. À raison: leur prévalence augmente. Le CHU Brugmann abrite la seule clinique multidisciplinaire en immuno-allergologie de Bruxelles, et l'un des rares centres spécialisés dans le domaine en Belgique.

Située dans le bâtiment K, la Clinique d'Immuno-allergologie n'est pas facile à trouver sur le campus Horta. Mais cette discrétion architecturale ne se reflète pas dans son activité… L'équipe du Pr Olivier
Michel, chef de clinique, pratique plus de 4.000 consultations par an, essentiellement pour des mises au point concernant les allergies. Plus de 1.000 tests cutanés sont effectués chaque année et une bonne dizaine de spécialistes venus de tout le campus sont impliqués dans l'activité de cette clinique. L'allergologie est une branche de l'immunologie (voir encadré) qui s'intéresse aux réactions immunologiques excessives de l'organisme: notre corps reconnaît des éléments inoffensifs de notre environnement, et y réagit comme s'ils étaient dangereux en mettant en branle son système de défense, l'immunité.

Première étape : la mise au point

Pour les allergies, qui composent 95% des consultations de la clinique d'immuno-allergologie, il est parfois difficile d'identifi er la ou les cause(s) des symptômes. "L'anamnèse, entretien avec le patient, est une étape fondamentale. Nous passons en revue le mode de vie privé, mais aussi professionnel, les traitements médicaux… Une première visite dure en général 40 minutes." Si la discussion n'est pas concluante, un prick-test (test qui consiste à appliquer sur la peau du patient différents allergènes potentiels et à pratiquer ensuite une piqûre épidermique) est effectué pour vérifier quels allergènes font réagir le système immunitaire du patient.

Des techniques de pointeDes techniques de pointe

D'autres techniques de diagnostic sont utilisées dans certains cas. Il s'agit des tests de provocations in vivo qui consistent à exposer le patient, sous contrôle médical continu, à l'allergène supposéà doses croissantes. Ces techniques sont employées pour confirmer l'existence d'un asthme. Ces tests sont également régulièrement pratiqués dans le bilan d'une allergie médicamenteuse ou alimentaire. L'équipe de la Clinique d'Immuno-allergologie peut aussi procéder à des tests très poussés reposant sur une collaboration étroite avec le laboratoire d'immunologie et permettant, entre autres, d'identifier plus de 100 allergènes sur un seul prélèvement sanguin. Sur le plan thérapeutique, à côté des traitements classiques, la Clinique réalise des inductions de tolérance (dans le domaine médicamenteux), des désensibilisations allergéniques accélérées et peut avoir recours à des traitements par anticorps monoclonaux dans certaines formes d'asthme sévère.

Expertise de plusieurs spécialistes

La Clinique d'Immuno-allergologie du CHU Brugmann est avant tout riche de son équipe pluridisciplinaire. Les patients venus pour une mise au point peuvent être vus par plusieurs spécialistes le même jour: pneumologue, ORL et dermatologue sont à disposition, en plus d'un interniste et d'un rhumatologue, selon les besoins. Du côté paramédical, des infirmières et des kinésithérapeutes respiratoires sont aussi attachés à la Clinique. Cette prise en charge par des spécialistes différents est fondamentale pour le traitement des affections immunitaires, qui ont pratiquement toujours un impact à plusieurs niveaux. L'asthme allergique, par exemple, s'accompagne très souvent de sinusites qui l'aggravent.
Soigner les sinus permet de rétablir une fonction nasale correcte: l'air sera mieux filtré et mieux réchauffé avant d'arriver aux poumons, ce qui diminue le nombre de crises.

:: Immuno-allergologie : les présentations :: Outre les allergies, les troubles immuno-allergologiques comptent deux grandes catégories: l'immunodéficience, acquise comme dans le cas du SIDA, ou primaire, c'est-à-dire déjà présente à la naissance, lorsque le corps réagit trop peu aux infections; les maladies auto-immunes, comme l'arthrite rhumatoïde, lorsque l'organisme réagit de manière anormale, considérant comme des antigènes ses propres cellules qu'il se met à attaquer.
:: Au-delà de la clinique :: Le Dr Michel donne également des cours à l'ULB, la seule université proposant une spécialisation en allergologie en Belgique. Quelque 25 diplômés en sont sortis à ce jour, essentiellement des médecins déjà spécialisés (en pneumologie, ORL, pédiatrie ou dermatologie).
La recherche occupe également une place importante dans l'activité du service. Plusieurs études sont actuellement en cours, allant de la modélisation de l'inflammation et de ses mécanismes (phase I) à la validation de techniques. Cette activité est très importante dans le développement et la maîtrise de nouvelles techniques diagnostiques.
Dr Saïd Tas:: La référence contre les allergies aux médicaments :: Les allergies et les intolérances aux médicaments constituent un problème fréquent et un casse-tête quotidien pour le médecin prescripteur. Si elles peuvent parfois mettre en danger la vie des patients, la plupart du temps, elles sont heureusement moins graves. Leur diagnostic est également fréquemment surestimé. Un exemple: 10 à 15% seulement des enfants étiquetés comme allergiques à la pénicilline le sont réellement après exploration allergologique adéquate. Un constat qui souligne l'intérêt d'une prise en charge adaptée et standardisée.

Tests sous surveillance médicale
Par son caractère multidisciplinaire, la Clinique d'Immuno-allergologie du CHU Brugmann offre le cadre adéquat pour la mise au point de l'ensemble des réactions médicamenteuses (choc lors de l'anesthésie, réactions aux produits de contraste iodés, allergies aux antibiotiques, etc.). Au-delà des tests cutanés et biologiques, elle propose des tests de réintroduction du médicament incriminé en Hôpital de jour et sous surveillance médicale stricte.

Auteur : Marion Garteiser
Source : Osiris News (n° 15, juin-août 2009)