Photo CHUB
FRNLEN

>>Trois nouveaux médecins-chefs sur le site Horta

Dr Vauthier (CTR), Dr Hut (CHUB), Dr Kanfaoui (HUDERF)Trois nouveaux médecins-chefs ont rejoint le CHU Brugmann, l 'HUDERF et le CTR. Leur mission? Assurer l'organisation et la coordination générales de l'activité médicale de ces différentes institutions. Un nouveau défi pour ces trois personnalités déjà bien rodées à la gestion hospitalière.

Dr Florence Hut, médecin-chef au CHU Brugmann : de plus en plus de responsabilités

Dr Florence HutLe Dr Hut a déjà arpenté les couloirs du CHU Brugmann. "J'y ai été interne pendant deux mois, en 1991. Il y a presque 20 ans." Spécialiste en chirurgie générale, orientation viscérale, elle est engagée à un poste de résident dans le service de chirurgie digestive puis de néphrologie chirurgicale à l'Hôpital Érasme. "Je me suis présentée aux élections du Conseil Médical de l'Hôpital Érasme en 2000. C'est de cette façon que j'ai commencé à m'intéresser à la gestion hospitalière. J'ai été interpellée par l'importance et la responsabilité qu'ont les membres du Conseil Médical. Je me suis également rendu compte que nous devions remettre des avis sur des matières à propos desquelles nous manquions de connaissances. Je me suis donc lancée dans deux formations de 3e cycle: la Maîtrise en Management des Institutions de Santé et de Soins et le Diplôme Spécial en Management Humain. Au départ, je me suis inscrite sans objectif de réussite. Je voulais simplement avoir des réponses à certaines questions, mais je me suis rapidement prise au jeu." Diplômes en poche, le Dr Hut est chargée, à partir de 2003, de plus en plus de responsabilités à la Direction Médicale de l'Hôpital Érasme, jusqu'à devenir Médecin Directeur adjoint.

Plongée dans le bain politique

En 2005, nouveau tournant. "Un ami m'a proposé de travailler à mi-temps en tant qu'expert au Cabinet du ministre des Affaires Sociales et de la Santé. Je ne connaissais pas du tout l'univers politique et j'étais méfiante. Cette expérience m'a permis d'avoir une vision plus globale de la médecine et une approche plus dynamique. À la fin de la législature, j'ai repris à temps plein mes activités à l'Hôpital Érasme, en tant que responsable de la direction des quartiers opératoires et du pilotage du pôle médico-technique." Entrant dans la quarantaine, le Dr Hut fait un premier bilan de sa carrière, et décide de se lancer un nouveau défi . "Le CHU Brugmann est un hôpital public universitaire. Il remplit une mission sociale, mais vise aussi des soins de qualité. Ces objectifs sont en accord avec mes valeurs et ma vision de l'organisation d'un hôpital au 21e siècle."

[...]

:: Le Dr Hut, en quelques mots ::
>Ma principale qualité : la sincérité, avec une bonne dose d'humour.
>Le pays où je désirerais vivre : l'Argentine, magnifique pays qui allie des paysages contrastés, une grande ville cosmopolite, une sécurité préservée et des grands espaces où on se sent libre.
>Mes héros dans la vie réelle : mon grand-père, ce héros...
>Ce que je déteste par-dessus tout : la soumission.
>Les fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence : les fautes commises par amour.
>Ma devise : "Carpe diem".
:: Rôle du médecin-chef : que dit la loi ? :: Le médecin-chef est responsable de l'organisation et de la coordination générales de l'activité médicale à l'hôpital, en collaboration avec les médecins-chefs de service et le staff médical. Il doit notamment prendre les initiatives nécessaires pour :
>garantir l'application des prescriptions légales et réglementaires concernant les activités médicales;
>assurer le respect du règlement médical;
>préparer et exécuter les décisions de gestion en matière d'organisation et de coordination des activités médicales;
>organiser une concertation régulière avec les médecins-chefs de service;
>promouvoir l'esprit d'équipe et la collaboration entre les médecins de l'hôpital;
>promouvoir la collaboration avec les infirmiers et les paramédicaux;
>promouvoir la collaboration entre les médecins de l'hôpital et les généralistes;
>améliorer la qualité de la médecine pratiquée à l'hôpital et l'évaluer en permanence;
>assurer la continuité des soins médicaux.

Arrêté royal du 15 décembre 1987 por tant exécution des articles 13 à 17 inclus de la Loi sur les hôpitaux, coordonnée par l'arrêté royal du 7 août 1987.

Auteur : Aurélie Bastin
Source : Osiris News (n° 19, juin-août 2010)