Photo CHUB
FRNLEN

>>Karin Keppens : "Le CHU Brugmann est mon biotope"

Karin KeppensDepuis avril 2009, Karin Keppens est la nouvelle directrice adjointe du Département infirmier et paramédical du CHU Brugmann. Un des projets qui lui tient le plus à cœur est l'instauration du plan CESAR.

"Le CHU Brugmann est mon biotope", déclare Karin Keppens. Et à juste titre, puisqu'elle y a pratiquement passé toute sa carrière. Il n'y a d'ailleurs pas de quoi s'en étonner nous explique la nouvelle directrice adjointe du Département infirmier et paramédical. "Le CHU Brugmann est un environnement extrêmement stimulant. Quand on donne de sa personne, on reçoit énormément d'opportunités en retour."

Karin Keppens est entrée au CHU Brugmann en tant qu'infirmière psychiatrique à l'Unité 40 (adolescents & crise). Huit ans plus tard, en 1992, elle devient infirmière en chef. En 1999, juste après la fusion avec le site Brien de Schaerbeek, elle est promue chef de service et, l'année suivante, responsable de la formation. Il y a près d'un an et demi, elle est devenue directrice adjointe du Département infirmier et paramédical.

Croissance et développement personnel

Des responsabilités professionnelles en constante évolution: c'est justement ce qui plaît à Karin Keppens. "Je suis toujours ouverte à de nouveaux projets. J'ai suivi différentes formations complémentaires, avec un intérêt tout particulier pour le coaching. Je trouve la croissance et le développement personnels très importants pour me sentir bien dans mon travail." Conséquence directe des formations suivies par Karin Keppens, elle a été détachée en tant que consultante externe pour des missions universitaires à deux reprises, auprès de l'Ensemble Hospitalier de la Côte en Suisse et du SPF Santé publique. Elle a aussi travaillé comme coach pendant un an et demi en tant qu'indépendante complémentaire.

Karin Keppens

Le plan CESAR

La mission la plus importante de Karin Keppens en tant que directrice adjointe est l'instauration du plan de gestion CESAR (voir encadré) pour 2010 et 2011. C'est Anita Clemens, directrice du Département infirmier et paramédical, qui est à l'initiative de ce projet lancé il y a près de deux ans. Son but: l'amélioration continue des soins aux patients, tant objectivement au niveau de la qualité et de la sécurité des soins que subjectivement avec la satisfaction des patients. Le partenariat et la transversalité constituent le fil rouge du plan CESAR.
"Il est primordial de faire collaborer de la façon la plus optimale possible le personnel infirmier, médical et administratif", estime Karin Keppens. "Par le passé, il y avait trop peu de concertation entre ces piliers. Désormais, le partenariat doit devenir systématique." Ce partenariat a déjà été concrétisé dans la pratique avec l'arrivée du dossier médical électronique. "Pour l'instant, nous définissons sur papier, en collaboration avec les chefs de projet au sein des différents services, ce à quoi il devra ressembler. Ce dossier patient uniformisé prépare la voie au dossier médical électronique."

Un plan de développement personnel

Le troisième objectif du plan CESAR est l'optimalisation du management et du leadership afin de rendre la profession plus attrayante et de développer au mieux les talents des collaborateurs. Les guides de compétence en sont une illustration concrète. Leur but: que chaque collaborateur du Département infirmier et paramédical reçoive d'ici 2012 un plan de développement personnel. "À ne pas confondre avec une évaluation. Chaque membre du personnel infirmier va à des moments précis discuter avec un(e) référent(e) de son service afin d'indiquer quelles sont les prochaines étapes qu'il ou elle veut atteindre dans sa carrière et comment il ou elle peut y arriver de la meilleure façon. Pour l'instant, ce projet est encore en phase pilote. Seuls les nouveaux collaborateurs y prennent part."

Les compétences dans la pratique

Karin Keppens se passionne tout particulièrement pour l'exécution pratique du plan CESAR. "Ma nature est d'être coach, people manager. Ce plan me donne l'opportunité d'appliquer dans la pratique les compétences que j'ai acquises avec mes formations complémentaires. De plus, c'est un projet dans lequel je crois énormément, un projet auquel la direction accorde d'ailleurs son entière collaboration. C'est particulièrement gratifiant d'y participer."

:: CESAR ? :: Le plan CESAR vise notamment à donner une plus grande responsabilité et une plus grande reconnaissance aux infirmiers et infirmières. "Une enquête préalable menée auprès du personnel a en effet pointé que le besoin s'en faisait énormément sentir", précise Karin Keppens. "D'où aussi le nom du plan qui fait référence à la citation du Nouveau Testament : "rendre à César ce qui est à César"." CESAR est ausi l'acronyme des valeurs et des objectifs que met en avant le plan de gestion actuel du CHU Brugmann :
>Clarté, Cohérence, Collaboration, Cohésion,
>Encadrement, Expertise, Engagement,
>Soins de qualité, Satisfaction du patient,
>Attractivité, Appartenance, Actions d'amélioration et aboutissement,
>Résultat, Retour sur investissement, Rationalisation.
La communication sur le plan CESAR commence cet automne.
:: Formation continue ::
>1984 Graduat en Soins infirmiers psychiatriques.
>1990 Diplôme de Cadre Paramédical (CPSI – ACN).
>1997 Diplôme de Responsable de formation permanente hospitalière (UCL).
>2004 Diplôme de Facilitateur local pour le clinical leadership (UCL).
>2005 Certificat de trainer Myers-Briggs Type Indicator.
>2006 Associate Certified Coach auprès de l'International Coach Federation.
>2010 Formation MMISS: Executive Mastère en Management des Institutions de Soins et de Santé..
:: CV-express ::
>1984 Infirmière à l'Unité 40 en psychiatrie.
>1992 Infirmière en chef en psychiatrie à l'Hôpital de Jour P. Sivadon; à l'Accueil, Service des Urgences et Prise de sang; et à l'Unité 41 – projet pilote intervention de crise.
>1999 Chef de service du site de Schaerbeek.
>2000 Responsable de la formation des Human Resources.
>2003 Responsable de la formation du Département infirmier.
>2009 Directrice adjointe du Département infirmier et paramédical.

Auteur : Pieter Segaert
Source : Osiris News (n° 20, septembre-novembre 2010)