CHU Brugmann https://www.chu-brugmann.be/fr/news.asp Les brèves du CHU Brugmann fr-BE http://www.rssboard.org/rss-specification webmaster@chu-brugmann.be CHU Brugmann https://www.chu-brugmann.be/design/logochub-small.png https://www.chu-brugmann.be/fr/news.asp 400 100 5% des joueurs belges accros aux jeux: facile de dégringoler, mais difficile de remonterhttps://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2601]]>

L’addiction au jeu entraîne le joueur et sa famille sur une pente glissante. Facile de dégringoler, mais difficile de remonter.

"C’est une pathologie lourde" , explique Serge Minet, thérapeute clinicien et créateur de la clinique du jeu pathologique Dostoïevski au CHU Brugmann. "Le joueur commence toujours par gagner au jeu. Ensuite, il s’illusionne sur le fait que cela va continuer. Même s’il perd 10, 100 ou 1.000 fois, il croit toujours qu’il peut gagner. En fait, le plaisir du joueur pathologique, c’est de perdre. Pour lui, il est impossible de ne pas rejouer à cause du manque" , analyse-t-il.

13/12/2017
Des hôpitaux modernes et plus de soins ambulatoireshttps://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2600]]>

Édito

Les soins de santé, cela nous concerne tous ! Les compétences médicales offertes par les différents sites hospitaliers bruxellois sont absolument remarquables. Désormais elles peuvent aussi s’exercer à la nouvelle polyclinique Madeleine Lejour, qui est depuis peu installée sur le site de Brugmann. Les activités ambulatoires s’y déroulent à travers un ensemble de 120 box polyvalents, ce qui permet de programmer plusieurs rendez-vous avec différents spécialistes sur une seule journée, voire une matinée. La conception exemplaire de ce lieu à la pointe de la modernité fait deux gagnants : le patient assurément et la polyclinique qui augmente sa capacité de traitement.

Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles

Article

Le CHU Brugmann vient d’inaugurer sa nouvelle polyclinique. Un bâtiment qui renforce encore une offre hospitalière bruxelloise déjà bien fournie. Car la ville, aujourd’hui, c’est six sites publics, des dizaines de disciplines médicales et des compétences spécifiques hors pair.

13/12/2017
La pilule en continu : pourquoi et quelles conséquences ?https://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2599]]>Certaines femmes décident d’enchaîner des plaquettes de pilules sans interruption. Pourquoi ? Comment procèdent-elles ? Quels sont les inconvénients ? Y a-t-il des risques à prendre un tel contraceptif en continu ?07/12/2017Le manque de sommeil tuehttps://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2597]]>

On ne dort pas assez, on le sait. Et cela nous tue à petit feu, selon certains experts du sommeil.

Du côté des spécialistes belges sondés, le ton n’est cependant pas alarmiste. "On ne dort pas assez. Est-ce optimal? Certainement pas. Mais c’est la même chose pour notre alimentation et notre pratique du sport, tempère le Dr Daniel Neu, médecin somnologue certifié et directeur du laboratoire de sommeil du CHU Brugmann. En outre, il est difficile de déterminer quel facteur de risque majoré est imputable au seul manque de sommeil."

07/12/2017
Quand les parents déjà à bout sont mis K.O. par les fêtes de Noël…https://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2596]]>

Le burn-out parental touche un parent sur dix, en moyenne. Les parents “avec un niveau d’éducation” élevé seraient les plus touchés. En cette période de Noël, le sentiment de mal-être et de stress de ces personnes perdues peut s’accentuer.

Un phénomène en expansion. “On est confrontés à de plus en plus de mères dépassées”, constate le Dr Maryam Bastan, responsable de la clinique du stress au CHU Brugmann.

07/12/2017
Le mois de décembre est sensible pour ceux qui font des achats compulsifshttps://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2595]]>

Les fêtes de fin d'année sont des pièges pour les acheteurs compulsifs. 6% des Belges seraient victimes de cette addiction, avec à la clé un gros risque de surendettement.

Selon Mélanie Saeremans, psychologue à la clinique du jeu et autres addictions comportementales, les demandes liées à l'oniomanie restent encore rares et sont quasi toujours liée à l'utilisation d'Internet. Le réseau des réseaux, accessible 24 heures sur 24, y compris depuis le lieu de travail, est devenu un facteur aggravant pour cette pathologie. Les achats y sont plus impulsifs car plus faciles et plus rapides...

07/12/2017
https://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2594]]>20/11/2017«La population vit dans un air dangereux»: l’appel de 100 médecins belges contre la pollutionhttps://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2593]]>

C’est un cri d’alarme lancé dans « Le Soir ». Une centaine de médecins s’émeuvent des dangers que la pollution atmosphérique fait peser sur la santé des navetteurs et Bruxellois.

Les médecins du CHU Brugmann s’engagent aussi pour la qualité de l’air à Bruxelles, comme en témoigne la participation du Dr Evelyne Maillart (infectiologie) et du Dr Eva De Keyzer (cardiologie) à une récente lettre ouverte adressée au gouvernement bruxellois par une centaine de co-signataires (médecins, scientifiques et organisations pour la santé). La mauvaise qualité de l'air de la capitale engendre une réduction de l’espérance de vie qui se traduit par au moins 632 décès prématurés par an.

20/11/2017
Journée mondiale du Diabète 2017https://www.chu-brugmann.be/fr/news/20171114-diabetes.pdf]]>Et vous ? Où en êtes-vous ? Faites le test gratuitement ce 14 novembre !13/11/2017https://www.chu-brugmann.be/fr/news/full-txt.asp?id=2591]]>11/11/2017