Photo CHUB
FRNLEN

>>Le site Reine Astrid fait peau neuve

Entrée du site Reine Astrid

Cure de jouvence pour le site Reine Astrid. Les quatre unités de soins du Service de Revalidation ont migré vers le 4e étage de l’Hôpital Militaire pour s’installer dans leurs nouveaux locaux. Visite guidée.

«Quand nous sommes arrivés sur le site Reine Astrid en 2007, étage, qui était initialement occupé par étage: le manque de chambres individuelles 4e étage de l’Hôpital Militaire, dans un nous avons repris le 2e l’Hôpital Militaire», retrace Greta Degreef, responsable du site. «Nous nous sommes aperçus qu’il y avait des lacunes au niveau du confort que nous proposions à nos patients. Mettre sur pied une toute nouvelle infrastructure était simplement indispensable

Parmi les points noirs de ce 2e étage : le manque de chambres individuelles et de salles de bain, ce qui est précieux pour les longs séjours.

En février et mars 2013, les quatre unités de soins du Service de Revalidation ont migré vers le 4 espace remis à neuf.

À la clé de ce déménagement: une infrastructure moderne, un mode de fonctionnement innovant et – in fine – plus de confort pour les patients.

Les chambres

Chambre

Les chambres sont disposées côté fenêtres… avec une vue imprenable sur Bruxelles !

Chaque unité compte désormais 12 chambres doubles et quatre chambres particulières.

Des pièces plus modernes, pourvues d’une salle de bain ergonomique.

A chaque unité de soins sa couleur

Accueil d'une unité de soins

Outre la touche colorée apportée au décor, cette formule confère une identité propre à chaque unité et permet aux patients et au personnel de s’y repérer plus facilement.

Nouveautés

Salle de kinéBaignoire thérapeutiqueCuisine thérapeutique

Les deux anciennes petites salles de kinésithérapie ont fait place à un local plus aéré, plus spacieux.

Du côté de l’ergothérapie, la nouvelle cuisine thérapeutique permettra de favoriser l’autonomie du patient qui se prépare à regagner son domicile.

Autre nouveauté: une baignoire thérapeutique pour booster le bien-être des malades.

Au 2e étage

2e étage

Les unités de soins étaient agencées en blocs carrés.

Cette disposition a été abandonnée au profit d’un aménagement en longueur.

Les unités sont à présent regroupées deux par deux sur de longs couloirs et se partagent une série de locaux destinés au personnel (stock de matériel, linge propre, économat…).

Un déménagement main dans la main

«Rapide et sans encombres», voilà comment Greta Degreef et Fabienne Bauwens, son adjointe, qualifient le déménagement des quatre unités du service de revalidation. «Mais nous n’y serions pas arrivés seuls», confient-elles. «Il y a eu une véritable entraide entre les différentes unités de soins. Et la collaboration tant avec les militaires qu’avec les services de support du CHU Brugmann (la cellule de Programmation et d’Organisation en particulier) nous a été extrêmement précieuse

:: Astrid, c'est... :: … Quatre unités de soins spécifiques destinées à des personnes atteintes de problèmes locomoteurs ou cardiopulmonaires, ainsi qu’à des patients «chroniques » (cancer, maladie digestive…). Chaque unité peut accueillir 24 patients.
L’ensemble de ces patients nécessite des soins spécialisés de moyenne à longue durée (entre 30 et 90 jours) avec, dans la plupart des cas, une revalidation à la clé.
Dans ce service, l’accent est mis sur la multidisciplinarité et la collaboration étroite entre les équipes médicales et paramédicales.

Auteur : Aude Dion
Source : Osiris News (n° 32, septembre-novembre 2013)