Photo CHUB
FRNLEN

>>Le Département Infirmier et Paramédical à la Journée des référents en hygiène hospitalière de l'ABIHH

Françoise Joudart, Yves Velghe, Albertine Metango et Hemlata Van Lieshout

En tant que président de l'Association Belge des Infirmières en Hygiène Hospitalière (ABIHH), Yves Velghe (support manager DIP et manager de soins hygiène hospitalière) a invité le 12 mars 2019 Françoise Joudart (manager de soins ICANES), Hemlata Van Lieshout (cheffe opérationnelle en réadaptation) et Albertine Metango (infirmière coordinatrice en hygiène hospitalière) à la Journée des référents en hygiène hospitalière de l'ABIHH. Devant un public de 350 personnes, elles ont exposé leurs différentes expertises et expériences au sein du Département Infirmier et Paramédical et de l'équipe opérationnelle en hygiène hospitalière. Ces présentations ont été suivies par de nombreuses questions et de demandes de références au CHUB.

Les interventions

L'empowerment du patient en précautions additionnelles en MRSA : Mythe ou réalité ?
Albertine Metango, Yves Velghe

Cette présentation avait pour objectif  de sensibiliser le public à l'implication du patient dans ses soins.
Sur base d'une recherche effectuée au sein de notre institution, il été démontré que le patient (et sa famille) sont des partenaires privilégiés pour une  prise en charge optimale.  Au départ de la recherche, l'information donnée au patient  avait pour objectif  d'obtenir  des indicateurs de résultats (décolonisation réussie)  mais ceux-ci  se sont  plutôt transformés en indicateurs  de processus (information de qualité : pertinente, fiable, complète , à jour).
Un patient bien informé, s'implique d'avantage et devient un acteur dans ses soins.
Cette recherche a également permis une augmentation de la visibilité des infirmiers en hygiène hospitalière auprès des patients et familles.
Elle a été aussi  e.a. un des éléments déclencheur de la révision des affiches de  précautions additionnelles (compréhension, lisibilité , emplacement).

>Diaporama completPDF

La fonction du référent au CHU Brugmann, un rôle clé dans l'organisation au CHU Brugmann
Françoise Joudart, Hemlata Van Lieshout, Yves Velghe

Depuis 2009, notre département a mis un place un projet visant à développer les compétences de nos soignants : le Plan de Développement Professionnel (PDP) ; basé essentiellement sur une politique de feedback et sur une démarche réflexive amenant le collaborateur à se développer et si possible aussi, à maintenir sa motivation, son épanouissement professionnel et par conséquent amener  notre personnel à se fidéliser.
Pour définir la fonction des référents au sein de l'organigramme,  le  DIP s'est basé sur le  rapport 86B du KCE sur la différentiation des fonctions dans le domaine des soins. Ce rapport invitait les institutions de soins, dans la période de pénurie infirmière de l'époque, à se poser les bonnes questions quant aux problèmes du marché du travail mais également à la qualité des soins et à l'organisation du travail, visant ainsi à repositionner chaque soignant dans la complexité de ce travail et d'exploiter au maximum leur potentiel. 
Au détour de cette recherche est décrit un organigramme dont le DIP s'est inspiré pour positionner le référent dans son rôle clé pour son expertise de soins.

C'est également en s'inspirant de l'étude du KCE que le DIP a créé un palier des compétences à quatre niveaux permettant de visualiser une progression dans l'évolution professionnelle de ses collaborateurs : débutant, confirmé, expérimenté, professionnel.

Chaque référent reçoit du feedback sur les compétences attendues dans sa fonction :

  • Organisationnelles : gestion des tâches dans son domaine d'expertise
  • Informationnelles : gestion de l'information vers les équipes et vers son responsable 
  • Transformationnelles : gestion du changement dans la mise en place des projets
  • Personnelles et interpersonnelles : gestion des relations et de son développement personnel

Le DIP a  créé depuis 2010 un réel réseau d'expertise, permettant ainsi d'apporter des soins de qualité à nos patients et également de mettre en valeur l'engagement de ces soignants pour certaines disciplines.
Il y a  actuellement  383 référents actifs, dont 77 référents en hygiène hospitalière, sur 987.37 ETP du Département Infirmier et Paramédical, et répartis sur 46 unités de soins et 33 secteurs.

>Diaporama completPDF